Vous êtes ici : Accueil > Partenaires > Retour sur la journée "De la recherche à l'industrie avec le CEA"

Actualité | Evénement | Institutionnel

Retour sur la journée "De la recherche à l'industrie avec le CEA"


Plus de 200 entreprises étaient représentées le 10 avril dernier à Paris lors de la deuxième édition de la journée événement du CEA « De la recherche à l’industrie ». Geneviève Fioraso, tout récemment nommée secrétaire d’État à l'enseignement supérieur et à la recherche a tenu à ouvrir la journée, avec Bernard Bigot, Administrateur général du CEA.
Publié le 14 avril 2014

​Près de 300 personnes – chercheurs et experts, porteurs de projets, créateurs et chefs d’entreprises - ont assisté à plus de 25 interventions, sous la forme de conférences « stand-up » pour présenter au public différentes technologies et stratégies d’innovation, à la manière des "conférences TED".

_DSC1595.jpg

Bernard Bigot, Administrateur général du CEA lors de son
discours d’ouverture de la journée. Crédit: L. Godart/CEA


Tour à tour, quarante intervenants ont témoigné de leur expérience dans la création d’entreprise et l’intégration de technologies innovantes ou de leur connaissance des mécanismes d’accompagnement du transfert de l’innovation des laboratoires vers l’industrie. Parallèlement, un espace d’exposition présentait les plateformes de R&D du CEA ouvertes aux industriels, soit dans le cadre d’une recherche collaborative soit dans celui d’une offre de service : bancs-tests, outils de mesure et de caractérisation, outils de simulation, équipements de calcul et de simulation numériques, plateformes génomiques, cryogénie…


Julien Totems (LSCE) présente à Geneviève Fioraso le fonctionnement d'un système Lidar de surveillance des polluants atmosphériques développé par le Laboratoire des Sciences du Climat et de l'Environnement (LSCE) avec l'entreprise Leosphere, créée en 2004 par un transfert technologique du LSCE. Sa dernière implication a permis le tout premier inventaire des pollutions et poussières en suspension au-dessus de l'Eurasie du lac Léman au lac Baïkal en Juin 2013. Crédit : L. Godart/CEA


Le CEA est responsable pour la France de l’installation et du fonctionnement de moyens dédiés à la surveillance du respect du Traité d’interdiction complète des essais nucléaires (Tice). Dans ce cadre, il conçoit et développe des techniques de pointe, souvent uniques, en collaboration avec des industriels. Les développements présentés ici à Geneviève Fioraso concernent les technologies dites forme d’onde (sismique et infrasons). Ils comprennent notamment un capteur infrasons (MB3, développé avec la société Prolan) permettant la calibration à distance du capteur et un numériseur quatre voies (SMAD, développé avec Fedd) répondant aux normes de l’Otice en terme d’authentification des flux de données. Crédit : L. Godart/CEA


Bénédicte Poumarède (CEA LIST) présente à Geneviève Fioraso un "fantôme" utilisé pour des mesures de dosimétrie en vue de développer de nouvelles technologies de radiothérapie. Ces recherches s'inscrivent dans le cadre de la plateforme technologique DOSEO, en cours de construction sur le Campus Paris-Saclay. Ses membres fondateurs sont le CEA (instituts CEA LIST et INSTN), l’Institut national du cancer (INCa), le Laboratoire national de métrologie et d’essais (LNE). Crédit L.Godart/CEA


L’industrie produit et utilise des équipements de plus en plus sophistiqués, accroissant d’autant la complexité des tâches effectuées par l’opérateur humain. En superposant directement une information virtuelle sur un poste de travail réel, la réalité augmentée permet d’apporter l’information technique pertinente au plus près de l’opérateur, et offre de nouvelles modalités d’accès à l’intelligence numérique. La qualité de la superposition repose sur le recalage précis et temps réel entre les mondes réel et virtuel. La technologie Constrained-SLAM de réalité augmentée développée par le CEA LIST offre une solution générique pour le suivi d’objets 3D complexes. Elle apporte un haut niveau de précision et de stabilité, indispensable aux applications de réalité augmentée à forte valeur ajoutée. Crédit : L.Godart/CEA


_DSC1869.jpg

Devant la maquette de l’installation APM (Atelier Pilote de Marcoule), Frédéric Goettmann et Laurence Boisset présentent à Geneviève Fioraso et à Bernard Bigot les projets IEH (Institut européen d’hydrométallurgie) et PVSI (Pôle de valorisation des sites industriels)
Crédit : L.Godart/CEA

Haut de page

Haut de page