Vous êtes ici : Accueil > Partenaires > Simuler le démantèlement des installations nucléaires pour former les opérateurs et optimiser les chantiers

Communiqué de presse | Energie nucléaire | Démantèlement | Simulation & modélisation

Simuler le démantèlement des installations nucléaires pour former les opérateurs et optimiser les chantiers


​Oreka Sud et l'Institut national des sciences et techniques nucléaires (INSTN, établissement d’enseignement supérieur au sein du CEA) viennent de signer un accord pour valoriser le logiciel DEMplus for nuclear au service de la formation.

Publié le 11 juin 2014

​Ce partenariat permettra d’équiper les salles informatiques de l’INSTN de ce logiciel innovant, développé par Oreka Sud à partir de briques technologiques du CEA. Les étudiants et stagiaires en formation pourront ainsi bénéficier d’un outil pionnier en matière de simulation d’opérations de démantèlement d’installations nucléaires, puisqu’il en approche toutes les dimensions : faisabilité, gestion des coûts et des délais, dosimétrie, sécurité, etc. L’utilisateur interagit, à la manière d’un jeu vidéo, avec la maquette 3D et simule les différentes opérations à réaliser. Il peut ainsi virtuellement « démanteler » une installation par le déplacement et l’action d’un humanoïde (« avatar ») ou d’un robot dans la scène.

De son côté, Oreka Sud pourra utiliser les salles informatiques dont l'INSTN dispose à Saclay (Essonne), Cherbourg (Manche) et Marcoule (Gard) pour former les futurs utilisateurs de DEMplus for nuclear.

Ce dispositif permettra à la société d'accroître sa présence et sa disponibilité à travers la France pour toutes les entreprises désireuses de se former à l’utilisation de ce produit, en développant notamment les formations de groupes ou interentreprises. Cet accord fait suite à plusieurs autres accords signés entre le CEA et Oreka Sud, dans le domaine du chiffrage d’opérations de démantèlement ou pour l’exploitation de la salle de simulation immersive basée à Marcoule.

Ces partenariats sont symboliques de la démarche que poursuit le Pôle de Valorisation des Sites Industriels (PVSI) créé autour de Marcoule afin de réduire les coûts, les délais et de garantir la sûreté et la sécurité des opérations de démantèlement: réunir des compétences en matière de recherche, d’industrialisation et de formation, via le développement de nouvelles formations, d’équipements innovants ou l’industrialisation de procédés et d’outils dédiés. Ces derniers font l’objet d’une R&D de pointe au CEA : robotique, découpe, mesures nucléaires, simulation, traitement de déchets et d’effluents,….

Haut de page