Vous êtes ici : Accueil > Accueil du public > Journées portes ouvertes > Fête de la science - Edition 2020

Fête de la science - Edition 2020

Du 2 au 12 octobre, c'est la Fête de la Science ! 
Covid oblige,  le CEA de Fontenay-aux-Roses ne pourra pas ouvrir ses portes cette année. 
Nous vous proposons de découvrir certains laboratoires et projets de recherche du CEA de Fontenay-aux-Roses grâce à trois conférences vidéos mises en ligne sur cette page durant la semaine de la Fête de la Science.
Restez connectés !
Publié le 7 octobre 2020

Perturbateurs endocriniens et reproduction

Gabriel Livera, directeur du Laboratoire de Développement des Gonades - Institut de Radiobiologie Cellulaire et Moléculaire (IRCM)

Les bisphénols, certains médicaments, certaines substances présentes dans des environnements pollués peuvent perturber l’organisme, notamment la fonction sexuelle et reproductrice. On les appelle des perturbateurs endocriniens. Gabriel Livera, directeur du Laboratoire de Développement des Gonades fait le point sur les recherches développées au sein de son laboratoire. 

Retrouvez la conférence de Gabriel Livera :

 


Maladies infectieuses et Covid-19 :  les étapes d’une recherche menée dans l’urgence de la pandémie

Roger le Grand, directeur du département IDMIT (Infectious Disease Models and Innovative Therapies)

Depuis le début de la pandémie de la Covid-19, les chercheurs se mobilisent pour concevoir tests et vaccins. Roger le Grand, directeur d’IDMIT (Infectious Disease Models and Innovative Therapies) explique comment, face à l’urgence sanitaire, ses équipes ont développé des essais précliniques pour tester des molécules et vaccins sur un modèle de la maladie mis au point dans son infrastructure. 

Retrouvez la conférence de Roger Le Grand :



Et vogue le plastique

Valérie Barbe, chercheuse au Genoscope

Plus de 330 millions de tonnes de plastique sont produites chaque année, dont près de 80 % finissent sous forme de microplastiques dans les océans. En 2019, la goélette Tara a parcouru l’embouchure de 9 fleuves européens pour prélever des échantillons d’eau. Objectifs : identifier les sources de microplastiques, étudier leur fragmentation et leur dispersion dans l’océan, comprendre leur impact sur la biodiversité marine et la chaîne alimentaire.


Retrouvez la conférence de Valérie Barbe :