Vous êtes ici : Accueil > L'institut > Agenda des séminaires de l'Iri ... > Startup

Startup

Publié le 24 septembre 2020
Depuis 2005, notre institut a contribué à la création de plusieurs start-up : Crocus technology (2006), Cytoo (2008), Promise Advanced Proteomics (2010), Aledia (2011), LXRepair (2013), Aryballe Technologies (2014), Genel (2014), Enwires (2016), NMR-Bio (2016), Antaios (2017), Hprobe (2017), Cell & Soft (2019). Ces start-up essaimées de l’institut, constituent des partenaires privilégiés pour nos équipes de recherche. Les projets collaboratifs que nous construisons avec ces entités sont des partenariats pouvant être qualifiés de « partenariats de proximité ». Proximité thématique, comme cela est souvent le cas avec les technologies essaimées depuis nos laboratoires et/ou avec les start-up que nous hébergeons pendant leurs phases de croissance et de développement initiales. Avec ces start up, les collaborations mises en place concernent généralement des améliorations des savoir-faire que nous leur avons licenciés afin qu'elles puissent proposer une offre toujours plus riche à leurs clients.

Différents schémas de valorisation ont été mis en œuvre ces dernières années en fonction du sujet de recherche abordé.



Créée en 2011 à Grenoble, Aledia (ex-Heliodel), propose de nouvelles technologies d'affichage fabriquées en série pour une plus grande autonomie des piles, une meilleure lisibilité en extérieur, une meilleure qualité d'image et une résolution plus élevée. Aledia développe et fabrique une LED (diode électroluminescente) basée sur une architecture 3D unique utilisant le nitrure de gallium (GaN)-sur des nanofils de silicium (WireLED™). Fabriqué sur des plaquettes de silicium standard, la partie émettrice de lumière de l'écran a été conçue pour pouvoir être fabriquée par n'importe quelle fonderie de microélectronique.


Antaios est une start-up créée en 2017 et qui développe une technologie de mémoire perturbatrice basée sur le phénomène récemment découvert du couple en orbite tournante (SOT). La technologie Antaios combine une très grande vitesse et une grande non-volatilité, par exemple la capacité de préserver les données lorsque l'alimentation est coupée. Antaios accordera une licence pour sa technologie aux fabricants de puces à semi-conducteurs, les aidant ainsi à résoudre le problème critique de l'explosion des demandes de puissance pour l'informatique avancée, des PC et serveurs aux smartphones, tablettes et autres appareils mobiles.


Aryballe Technologies combine la biochimie, l'optique avancée et l'apprentissage automatique pour imiter le sens de l'odorat humain. Sur la base de sa technologie exclusive, Aryballe vise à développer des capteurs d'olfaction numériques pour l'automobile, les appareils ménagers et les industries des arômes et des parfums. Fondée en 2014, les capteurs Aryballe Technologies utilisent la résonance plasmonique de surface par imagerie (SPRi), une technique de laboratoire, à l'origine, mais développés ici en système miniaturisé.



Cell & Soft développe depuis 2019 des plaques de culture mécano-mimétiques prêtes à l'emploi qui imitent les propriétés mécaniques et chimiques du microenvironnement physiologique, du cerveau au cartilage. Cette démarche est née de la prise de conscience de l'incapacité des boîtes de culture standard à maintenir le phénotype de nombreuses cellules primaires, ou en apparaissant comme de mauvais indicateurs pour transposer des résultats in vitro prometteurs en succès clinique in vivo. Cell&Soft réinvente la culture cellulaire en utilisant des plaques de culture souples et mécano-mimétiques !


Depuis 2006, Crocus technology est un leader mondial dans le développement de la nanomagnétique et de l'électronique de spin grâce à sa technologie de magnétorésistance tunnel (TMR). Crocus a développé sa technologie TMR innovante et brevetée XtremeSense™ afin de fournir des performances de détection magnétique supérieures pour une utilisation dans de nombreuses applications. XtremeSense™ offre la plus grande sensibilité, la plus faible consommation d'énergie et la plus petite taille par rapport aux autres technologies magnétiques plus anciennes.



Créée en 2008, CYTOO est une société spécialisée dans les systèmes et outils pour les sciences de la vie qui a la particularité d’offrir une solution révolutionnaire permettant une fiabilité, une précision et une quantification puissante des cultures cellulaires et du criblage à haute densité. La plate-forme de culture cellulaire 2D+ de la société, basée sur des micropatterns adhésifs, offre un contrôle sur le microenvironnement cellulaire, pour normaliser la morphologie et le comportement de la cellule. La technologie permet l’optimisation d’essais cellulaires complexes ou difficiles, et ouvre des possibilités pour le développement d’essais innovants.


Fondée en 2016, Enwires développe des matériaux uniques de nanocâblage en silicium pour les électrodes de batterie. Notre procédé de fabrication exclusif permet d'obtenir des nanofils de silicium calibrés avec précision à un coût extrêmement compétitif et est entièrement compatible avec une production à grande échelle.




Création de GENEL, une start up de service dans le domaine des cribles RNAi. Genel est une spin-off de l'équipe Biomics du laboratoire Biologie à Grande Échelle de notre institut, dans laquelle la co-fondatrice, Gaëlle Saint-Auret a réalisé ses recherches sous la conduite de Xavier Gidrol, un pionnier dans le développement et l'acceptation de la génomique fonctionnelle en France.



Hprobe propose depuis mars 2017 une technologie unique et brevetée de générateur de champ magnétique multidimensionnel pour la caractérisation et le test de dispositifs et de capteurs magnétiques au niveau des plaquettes. La gamme de produits actuelle comprend des outils dédiés à la caractérisation et au test de MRAM (STT, SOT, VCMA) et de capteurs magnétiques (TMR, GMR, etc.) dans toutes les phases du développement de la technologie magnétique.



LXRepair développe depuis 2013 les premiers tests diagnostiques in vitro basés sur la Signature Enzymatique de Réparation de l’ADN grâce à des technologies sur biopuces brevetées par le CEA. Les applications principales concernent la personnalisation de la conduite thérapeutique en cancérologie (mélanome, leucémie) et l’identification de biomarqueurs d’hypersensibilités à la radiothérapie. L’objectif de LXRepair est de mettre sur le marché un test compagnon en partenariat avec une entreprise pharmaceutique ou diagnostique à un horizon de 5 ans.



Issue du savoir-faire du groupe RMN de l’Institut de Biologie Structurale de Grenoble et du laboratoire Chimie et Biologie des Métaux de notre institut sur le marquage isotopique sélectif des protéines, la société NMR-Bio repose sur une technologie de rupture qui permet d’étudier à l’échelle atomique des assemblages de protéines de haut poids moléculaire par RMN. NMR-Bio, dirigée par Rime Kerfah, s’appuie sur une équipe aux expertises complémentaires et composée de deux conseillers scientifiques, Olivier Hamelin (Irig-CBM) et Jérôme Boisbouvier (IBS) et d’une responsable R&D-marquage isotopique, Elodie Crublet.



Promise Advanced Proteomics dispose d'une licence exclusive pour l'utilisation de la méthode PSAQ™ développée dans l'équipe EDyP du laboratoire Biologie à Grande Échelle de notre institut. Cette méthode innovante utilise des protéines marquées isotopiquement comme standards pour l’analyse quantitative des protéines par spectrométrie de masse. Promise Advanced Proteomics propose des services à haute valeur ajoutée pour l’évaluation de biomarqueurs et pour les études pharmaco-cinétiques des protéines thérapeutiques.