Vous êtes ici : Accueil > Lancement d'un observatoire des pratiques d’adaptation aux crises énergétiques

A la une | En direct | Energies | Science & société


Lancement d'un observatoire des pratiques d’adaptation aux crises énergétiques

Publié le 30 janvier 2023



Lancement de PROMETHEE, un observatoire multidisciplinaire de la sobriété énergétique et des pratiques d'adaptation aux crises énergétiques


Le CEA, l'Université Caen/MRSH, Mines Paris-PSL, le Dôme de Caen et l'IRTS Normandie-Caen ont signé le 30 novembre 2022 un contrat de collaboration de trois ans portant sur la mise en place de PROMETHEE, un observatoire exploratoire des pratiques d'adaptation aux crises énergétiques.

La crise énergétique en cours amène les consommateurs français (ménages, collectivités, entreprises) à devoir réduire fortement leur consommation énergétique, encouragés par les pouvoirs publics, notamment au travers d'actions de « sobriété énergétique ». De telles réductions de la demande en énergie apparaissent également déterminantes à plus long terme pour atteindre la neutralité carbone à l'horizon 2050 mais nécessitent d'adopter de nouvelles façons d'utiliser l'énergie voire de faire évoluer les modes de vie.

Ce contexte de crise et la façon dont les consommateurs d'énergie vont s'adapter méritent d'être observés au plus près car ils fourniront des indications sur les leviers qui pourront également être actionnés prioritairement et sur le long terme pour faire face à la crise climatique :

  • Jusqu'à quel point les Français pourront-ils réduire leur consommation d'énergie ?
  • Quelles actions mettront-ils en pratique pour faire face à cette situation de crise ?
  • Feront-ils appel aux leviers de sobriété identifiés dans les scénarios de transition énergétique (baisse de la température du logement et du volume d'eau chaude sanitaire, télétravail, modification du mode de déplacement, etc…) ou mettront-ils en œuvre d'autres stratégies d'adaptation ?
  • Ces actions peuvent-elles être envisagées par les consommateurs au nom d'une prise de conscience des enjeux écologiques dans la durée ou uniquement en réponse à une situation de crise ?

C'est pour apporter des éléments de réponse à ces questions que le consortium de recherche PROMETHEE (Projet d'observatoire multidisciplinaire de l'énergie pour une transition humaine, économique et écologique) a été formé par 5 organismes : I-Tésé, l'institut d'études et de recherche en économie de l'énergie du CEA, le CERREV (Centre de recherche risques et vulnérabilités, unité de recherche de l'Université de Caen-Normandie/MRSH (Maison de la recherche en sciences humaines), le Centre de sociologie de l'innovation (CSI) des Mines Paris-PSL, le Dôme de Caen, centre de culture scientifique, technique et industrielle (CCSTI) de Normandie, et l'IRTS Normandie-Caen, institut de formation et de recherche en travail social.

Financé par le CEA et l'Ademe pour la première année, PROMETHEE va permettre de mettre en commun les compétences complémentaires des 5 acteurs du consortium, en économie et en sociologie, ainsi qu'en recherche participative. L'analyse en situation des différentes stratégies d'adaptation des consommateurs à la crise énergétique en cours s'appuiera sur des enquêtes de terrain et des entretiens menés auprès de publics représentant la diversité des styles de vie des Français. Ils seront complétés par des travaux de recherche et de veille, ainsi que par une démarche expérimentale de Living Lab[i] au Dôme de Caen.

Pour Bertrand Charmaison, Directeur de l'Institut I-Tésé du CEA, « PROMETHEE ouvre une nouvelle voie de recherche qui permettra de déterminer en situation l'apport réel des leviers de sobriété pour faire face aux crises énergétiques. De surcroit, ces travaux permettront de savoir si cette sobriété est subie ou choisie, ce qui sera déterminant pour une possible adoption à long terme ».

Pour Frédérick Lemarchand, Directeur du CERREV/MRSH Caen : « Le projet Prométhée entérine la nécessité, pour mieux comprendre la nature des crises actuelles et la recherche de solutions partagées, d'atteler les sciences humaines à la tâche. L'Observatoire que nous créons devrait accueillir chaque année de nombreux projets spécifiques comme autant de briques d'un édifice de recherche commun sur la transition énergétique ». 

Pour Nadia Maïzi, responsable de TTI.5 (The Transition Institute 1.5) à Mines Paris-PSL « Comprendre les transformations actuelles du rapport des usagers et des citoyens aux biens énergétiques est un enjeu crucial pour la recherche et pour les politiques publiques sur la transition. Les actions de PROMETHEE alimenteront la réflexion développée sur ces questions dans le cadre de TTI.5, le nouvel Institut lancé par MINES Paris - PSL en 2022. »



[i] Une démarche « living lab » est une démarche expérimentale de sciences participatives sous forme d'ateliers avec du public : elle a déjà été éprouvée par les équipes du CERREV et du Dôme sur l'hydrogène. Un premier atelier de sciences participatives a déjà eu lieu sur le sujet au Dôme le 19/10. Les objectifs de ces ateliers sont d'observer ce que suscite la présentation des différents scénarios de prospective énergétique, de créer une carte participative des questionnements et controverses soulevées, de produire de premiers éléments d'analyse et de lecture pour les chercheurs