Vous êtes ici : Accueil > Innovation et industrie > Aryballe, un nez électronique pour l’olfaction digitale

Nouvelles technologies | Photonique | Micro-nanoélectronique


Aryballe, un nez électronique pour l’olfaction digitale

Publié le 24 janvier 2023
Simplifier l’analyse d’odeurs dans l’industrie, avec une bonne reproductibilité et une haute fiabilité de mesure
À travers la détection d’odeurs, la création de librairies d’odeurs et la comparaison avec des références, le nez électronique d’Aryballe aide les industriels à élaborer de nouveaux produits et à effectuer des contrôles qualité. 

Le NeOse Advance d’Aryballe, destiné aux professionnels, peut identifier plusieurs centaines d’odeurs.


Née en 2014, la start-up Aryballe commercialise son capteur d’odeurs NeOse Advance dans le monde entier. Elle dispose d’un portefeuille de 40 brevets (dont 5 brevets CEA) et d’une base de données exceptionnelle, riche de 250 000 signatures olfactives.

Identifier des odeurs est difficile : le taux d’humidité, le nombre de molécules odorantes et leur concentration peuvent biaiser les mesures. Conçu par biomimétisme, le nez électronique d’Aryballe répond aux standards industriels de fiabilité et de reproductibilité, avec un capteur de moins d’un centimètre cube capable de discriminer des centaines d’odeurs. La start-up propose aussi des services : visualisation de résultats à distance, étude d’odeurs pour le compte de clients, etc.

Installée à Grenoble, Aryballe compte des filiales à New York et Séoul et maintient une activité soutenue de R&D. Dans le cadre d’un laboratoire commun avec le CEA, elle travaille sur des capteurs silicium plus compacts et plus performants, et sur la sélection de nouveaux biocapteurs. 

Chiffre clé : 250 000

La base de données Aryballe compte 250 000 signatures olfactives différentes

Principaux marchés

  • Cosmétique et parfumerie
  • Automobile
  • Agroalimentaire
  • Electroménager
  • Santé 

Technologie

  • Capteurs en photonique sur silicium, compatibles avec le greffage de biocapteurs
  • Base de données olfactives et outils de machine learning

Année de création : 2014

Institut d’origine : Irig et Leti