Vous êtes ici : Accueil > Innovation et industrie > Ethera, les capteurs de surveillance de la qualité de l’air

Innovation pour l'industrie | Environnement | Nouvelles technologies


Ethera, les capteurs de surveillance de la qualité de l’air

Publié le 24 janvier 2023
Des solutions qui associent pilotage de la qualité de l’air intérieur et gestion des consommations d’énergie du bâtiment »

Précis, miniaturisés et faciles à maintenir, les capteurs Ethera suivent en continu les concentrations en polluants de l’air intérieur et aident les exploitants à les réguler.

Station Ethera de suivi de la qualité de l’air intérieur dans le tertiaire

Station Ethera de suivi de la qualité de l’air intérieur dans le tertiaire © Ethera



Les occupants de bâtiments sont soumis de manière chronique à des polluants de l’air : formaldéhyde, particules fines, dioxyde d’azote, ozone, monoxyde de carbone, composés organiques volatils… Ethera a développé des capteurs et des stations de mesure pour les détecter, les quantifier et signaler tout dépassement des seuils réglementaires.

Ces produits atteignent, sur site et en continu, le même niveau de sensibilité (de l’ordre du microgramme/m3) que les mesures en laboratoire, pour un coût nettement inférieur. Ils sont miniaturisés et peu gourmands en énergie.

Ethera associe à ces solutions des services de collecte, gestion, affichage, partage et post-traitement des données. Ils permettent en particulier d’optimiser la stratégie de ventilation du bâtiment, pour garantir la qualité de l’air sans évacuer inutilement de l’air chauffé vers l’extérieur.

La start-up, qui fait partie du groupe SEB, exploite en exclusivité 2 brevets CEA.

Chiffre clé : 7 ppb (partie par milliard)

Les capteurs Ethera détectent le formaldéhyde, premier polluant de l’air intérieur, avec une sensibilité record de 7 ppb.

Technologie 

  • Matériaux poreux fonctionnalisés pour réagir aux polluants 
  • Collecte, traitement et mise à disposition des données 
  • Post-traitement des données pour le pilotage de purificateurs d’air, systèmes de ventilation, etc.

Année de création : 2010

Institut d’origine : CEA Iramis