Vous êtes ici : Accueil > Actualités > La fin du plus petit instrument de Cassini

Evénement | Planètes

La fin du plus petit instrument de Cassini


​Le 15 septembre 2017, la sonde Cassini a achevé sa mission autour de Saturne par un plongeon sur la planète, après plus de treize ans de bons et loyaux services. Le plus petit instrument à son bord était un détecteur de seulement dix millimètres de long, au cœur du spectromètre infrarouge CIRS (Composite InfraRed Spectrometer) : un thermomètre hors norme, conçu et réalisé par l'Irfu, en collaboration avec le CEA-Leti.
Publié le 25 octobre 2017
​Le détecteur de Cirs était sensible aux longueurs d'onde comprises entre sept microns et un millimètre. Placé au foyer d'un télescope de cinquante centimètres de diamètre, il était constitué de deux barrettes de dix éléments en tellure de mercure et de cadmium (HgCdTe) refroidis à environ 80 kelvins (-193°C).

Au total, Cirs a fourni plus de cent millions de spectres infrarouges, à l'origine de cartes tridimensionnelles de la température et de la composition des atmosphères de Jupiter (lors du passage de la sonde près de la planète géante), de Saturne et de son satellite Titan.

Il a pu aussi établir pour la première fois une carte très précise de la température des anneaux, voisine de -173°C, en résolvant des détails de cent à deux cents kilomètres, un record dans le domaine infrarouge ! Une moisson inestimable de résultats qui a notamment permis d'observer des anneaux de températures différentes et de déterminer leur incroyablement faible épaisseur, de trois à quatre mètres seulement !

Haut de page

Haut de page

Sur le même thème

Flux rss