Vous êtes ici : Accueil > La Direction > La Direction de la recherche fondamentale

La Direction de la recherche fondamentale

​​​​Créée en janvier 2016, la Direction de la recherche fondamentale du CEA oeuvre pour la recherche dans les domaines des biotechnologies, des sciences de la matière et de l'univers, la santé, la physique et des nanosciences.

Publié le 4 novembre 2019

Les missions​

L’Etat confie au Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives des missions dans les domaines de la défense et de l’énergie nucléaire et lui demande de participer au redressement industriel de la France notamment dans les secteurs de la santé, des technologies de l’information et des énergies renouvelables. À ces missions s’ajoute la production « d’une recherche d’excellence, fondamentale, appliquée  et technologique, à l’origine d’un spectre très étendu de connaissances et de savoir-faire », selon les propos du Premier Ministre.

La Direction de la recherche fondamentale du CEA regroupe ainsi plus de 6000 personnes, sur les centres de Cadarache, Grenoble, Marcoule et Paris-Saclay, qui mènent des recherches dans les domaines de la physique, des sciences des matériaux, de la chimie, de la biologie et de la santé. Ils développent  et mettent en œuvre des technologies et des instrumentations à la pointe de l'innovation.

Le premier rôle de la Direction de la recherche fondamentale est de produire de la connaissance et des savoir-faire au meilleur niveau mondial et de les publier. Ces travaux sont nécessaires pour les autres missions du CEA. Ces recherches attirent également, par leur excellence, des talents exceptionnels susceptibles d’irriguer l’ensemble de l’organisme. La Direction de la recherche fondamentale est ainsi à la fois le premier contributeur du CEA en terme de publications et de relais vers les médias mais aussi de doctorants et de chercheurs internationaux.

Le CEA participe pleinement à la politique de sites universitaires, principalement avec les unités mixtes de recherche fondamentale. Sur le plateau de Saclay ou dans la région grenobloise, par exemple, le CEA est incontournable pour construire de nouvelles universités de visibilité mondiale. Il remplit ainsi sa mission de service public pour un enseignement supérieur de qualité et participe fortement à la visibilité des sites universitaires.



À la tête de la Direction de la recherche fondamentale 


​               
            



Nous poursuivrons notre mission de développer la connaissance, de répondre aux attentes de la société, de créer de la richesse et des emplois. La Direction de la recherche fondamentale apporte sa force à des enjeux scientifiques qui nous touchent au plus profond : éclairer les grands inconnus de l’univers et de la conscience, élaborer de nouvelles thérapies contre les cancers ou les maladies neurodégénératives, mieux comprendre les mécanismes du changement climatique ou encore développer de nouvelles sources d’énergie bas carbone et bas coût... 

Nous travaillons dans un collectif humain exceptionnel de créativité et dans des activités qui donnent du sens à nos efforts.

Elsa Cortijo

 
Elsa Cortijo est nommée directrice de la recherche fondamentale à compter du 2 novembre 2019. Elle succède à Vincent Berger, appelé à d’autres fonctions.

Elsa Cortijo est titulaire d'un doctorat et d'une Habilitation à diriger des recherches de l'Université Paris-Sud Orsay. Elle est directrice de recherche CNRS.

Elle débute sa carrière, en 1997, au Laboratoire des Sciences du Climat et de l'Environnement (unité mixte de recherche CEA, CNRS, Université de Versailles Saint Quentin en Yvelines), sur les mécanismes climatiques en période glaciaire et interglaciaire.

Son activité de recherche se concentre autour de deux volets principaux : l'étude des mécanismes responsables de la variabilité climatique millénaire en période glaciaire et l'étude des mécanismes climatiques permettant la sortie d'une période interglaciaire.

En 2002, Elsa Cortijo prend la responsabilité d'une équipe de recherche au sein du LSCE. Elle est nommée en 2006, directrice adjointe du laboratoire et poursuit en parallèle ses activités de recherche sur les caractéristiques hydrologiques des eaux de surface et subsurface dans l'océan Atlantique Nord au cours du dernier millénaire.
Son activité de recherche s'inscrit dans de nombreux programmes scientifiques nationaux, européens et internationaux. Elle est auteur ou co-auteur de plus de 130 publications / communications en congrès nationaux et internationaux. Parallèlement, tout au long de sa carrière, Elsa Cortijo a gardé une activité d'enseignement et d'encadrement.

En 2014, elle prend la direction du Laboratoire des Sciences du climat et de l'environnement.
Elle participe également à de nombreux comités de direction et de pilotage, et à des groupes de travail dans différentes administrations et instances de recherche.