Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Des galaxies elliptiques « refusent » de former des étoiles !

Des galaxies elliptiques « refusent » de former des étoiles !


​Une observation collective d'un millier de galaxies « elliptiques » très lointaines bouscule les connaissances sur les galaxies. Pourquoi sont-elles riches en gaz et ne produisent-elles pas d'étoiles ?

Publié le 30 janvier 2018
​L'observation des galaxies les plus proches de nous a conduit les astrophysiciens à distinguer les galaxies à la forme de disque, comme la Voie Lactée, qui sont riches en gaz et produisent des étoiles, et les galaxies elliptiques (ou sphéroïdales), pauvres en gaz et en nouvelles étoiles. Assez naturellement, ils avaient corrélé la présence de grands réservoirs gazeux à la formation d'étoiles.

Or une collaboration internationale impliquant l'Irfu a analysé une somme de relevés infrarouges et radiofréquence portant sur un ensemble de près de mille galaxies elliptiques, situées à plus de dix milliards d'années-lumière. Elle a eu la surprise de mesurer une masse de poussières froides cent fois plus élevée qu'attendu, trahissant la présence massive de gaz. Ces galaxies atypiques de l'Univers très jeunes ne forment cependant pas d'étoiles, comme leurs homologues plus proches.

Pourquoi ?! Les scientifiques n'ont que très peu de pistes pour expliquer ce paradoxe. Selon certaines simulations, le gaz « ressentirait » davantage l'attraction gravitationnelle des étoiles dans les galaxies sphériques que dans les disques. La morphologie à grande échelle de la galaxie pourrait ainsi influencer la formation très localisée d'étoiles.

D'autres simulations vont suivre et les chercheurs s'apprêtent à détecter directement le gaz de ces galaxies grâce au grand interféromètre radio Alma (Atacama Large Millimeter/submillimeter Array) désormais opérationnel au Chili. 

Haut de page

Haut de page