Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Deux médailles de bronze du CNRS décernées à des chercheurs de la DRF en 2018

Prix & distinction | Accélérateur de particules | Physique nucléaire | Biologie structurale

Deux médailles de bronze du CNRS décernées à des chercheurs de la DRF en 2018


​Cécile Morlot, cristallographe à l'IBS, et Antoine Lemasson, physicien nucléaire au Ganil, ont reçu la médaille de bronze du CNRS.
Publié le 19 décembre 2018

© CNRS Alpes/Natacha Cauchies 


Cristallographe, microbiologiste, Cécile Morlot s'est bien entourée à l'IBS pour combiner des approches de biologie structurales et cellulaires et les appliquer à la morphogenèse et la division bactérienne. Les méthodes développées, basées sur la localisation de molécules uniques et la « chimie click », lui permettent aujourd'hui d'imager l'assemblage et l'activité des machineries protéiques en charge de la division cellulaire à une résolution d'une dizaine de nanomètres. En révélant des détails moléculaires inaccessibles à basse résolution, ses travaux permettent de mieux comprendre comment les bactéries acquièrent leur forme et se multiplient. Ces connaissances fondamentales sont pertinentes pour la recherche de nouveaux antibiotiques et la compréhension des phénomènes de résistance associés.

© Ganil/P.Rouxel 


Antoine Lemasson est coordinateur scientifique du spectromètre Vamos au Ganil, à Caen. Il cherche à comprendre quelles formes ou agencements inattendus peuvent apparaître dans les noyaux atomiques « exotiques » et comment ces noyaux rares et éphémères peuvent apporter de nouvelles informations sur la force nucléaire qui lie protons et neutrons. Pour cela, il participe à l'amélioration des outils d'observation de ces objets à l'échelle du femtomètre (10-15 mètre). À l'aide de grands instruments comme les spectromètres Vamos et Agata au Ganil, il s'attache à identifier les noyaux exotiques produits lors des collisions nucléaires puis à les caractériser grâce aux photons émis lors de leur désexcitation.

La médaille de bronze du CNRS récompense un premier travail consacrant un chercheur spécialiste de son domaine. Cette distinction représente un encouragement à poursuivre des recherches bien engagées et déjà fécondes.

Haut de page

Haut de page