Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Batailles épiques … mais microscopiques !

Résultat scientifique | Santé & sciences du vivant | Protéomique

Batailles épiques … mais microscopiques !


Les bactéries appartenant au genre Roseobacter sont abondantes dans l’eau de mer et possèdent la capacité de dégradation de molécules organiques. Elles se développent dans les ports souillés par des traces d’hydrocarbures et participent activement à leur biodépollution. Certaines de ces bactéries sont capables de sécréter des algicides puissants détruisant les algues sénescentes. Des chercheurs de l’iBEB (CEA/Marcoule) spécialisés en protéogénomique, un nouveau domaine alliant protéomique et génomique, ont comparé les profils des protéines sécrétées par 12 souches de Roseobacter afin d’établir leur potentiel enzymatique. ​

Publié le 22 juin 2012

​Ces résultats, très exhaustifs, obtenus à l’aide de spectromètres de masse à haute résolution révèlent le mode de nutrition adapté de chacune d’entre elles. La présence d’une grande diversité de toxines s’avère étonnante. Qui se douterait qu’au quotidien, sur nos côtes et plus au large, bactéries et algues marines se livrent des batailles épiques…. microscopiques ?

Haut de page