Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Déterminants génétiques pour les cancers de la thyroïde radio-induits à Tchernobyl

Résultat scientifique | Santé & sciences du vivant | Cancer | Génomique

Déterminants génétiques pour les cancers de la thyroïde radio-induits à Tchernobyl


​Pour la première fois, une étude de grande ampleur, à laquelle ont participé les chercheurs du CNG (IG/CEA Évry), a été menée sur le génome entier de personnes ayant été contaminées, enfants, à l’iode-131 lors de l’accident de Tchernobyl. Objectif : rechercher des déterminants génétiques spécifiques des cancers radio-induits de la thyroïde.

Publié le 7 juillet 2010

​75 % des cas de cancer de la thyroïde observés en 2002 près de Tchernobyl (environ 5000) sont attribués à l’accident. Environ 95 % de ces cancers sont des carcinomes papillaires de la thyroïde. Dans cette étude, les chercheurs ont analysé les échantillons d’ADN de 659 sujets ayant développé un cancer de la thyroïde, dont l’origine radioinduite ne fait aucun doute, et de 1264 personnes ayant été contaminées sans avoir développé de cancer par la suite. Les chercheurs ont mis en évidence quatre facteurs de prédisposition, dont un fortement associé au risque (locus Rs965513). Cependant ce facteur de prédisposition s’avère être également associé aux carcinomes papillaires de la thyroïde non radio-induits. Ces études sont donc actuellement prolongées pour poursuivre la recherche d’autres déterminants génétiques, uniquement spécifiques de l’irradiation.

Haut de page