Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Développement d’un atlas des territoires vasculaires et hémodynamiques cérébraux

Résultat scientifique | Santé & sciences du vivant | Cerveau | Imagerie médicale

Développement d’un atlas des territoires vasculaires et hémodynamiques cérébraux


Des chercheurs de NeuroSpin (I2BM, CEA/Saclay) viennent de déterminer de façon très précise le niveau et le profil d’activation cérébrale, en réponse à un stimulus, dans les différentes régions du cerveau : ils ont ainsi cartographié ce que l’on appelle les territoires hémodynamiques du cerveau. Pour cela, ils ont utilisé une technique d’imagerie fonctionnelle, l’IRMf, qui permet de détecter la consommation d’oxygène par les tissus. ​

Publié le 1 février 2011

​Dans le cadre d’une collaboration avec l’Inria Rhône Alpes et l’Institut des neurosciences de Grenoble, ils vont poursuivre cette cartographie en y ajoutant les territoires vasculaires. Ce dernier répertorie le niveau de perfusion sanguine dans les différentes régions du cerveau. Ces nouvelles données seront obtenues par une autre technique d’imagerie permettant de repérer uniquement les protons de l’eau circulant dans les artères et ainsi d’estimer le flux sanguin. La combinaison de ces deux techniques va permettre la réalisation d’un atlas complet associant ces paramètres complémentaires indispensables pour comprendre l’organisation macroscopique du couplage neuro-vasculaire dans le cerveau. Cet atlas permettra une meilleure identification des sources de sa variabilité chez le sujet sain mais aussi chez les patients. C’est particulièrement important dans le cas de pathologies touchant la micro-vascularisation cérébrale, comme Alzheimer, la Démence de CADASIL ou la Migraine avec aura, pathologies particulièrement difficiles à diagnostiquer avec les techniques actuellement à la disposition du corps médical.

Haut de page