Vous êtes ici : Accueil > Actualités > bloquer la migration du complexe des protéines passagères

Résultat scientifique | Santé & sciences du vivant | Biologie structurale

Division cellulaire

bloquer la migration du complexe des protéines passagères


​Le Complexe des protéines passagères (CPC), constitué de plusieurs protéines, joue un rôle essentiel dans la division cellulaire. Selon l’étape de cette division, le CPC est localisé soit sur les chromosomes soit sur le fuseau mitotique, une structure composée de filaments qui permet la bonne séparation des chromosomes lors de la division de la cellule. La migration du CPC vers le fuseau dépend de l’activité d’une protéine motrice, la MKPL-2. Les chercheurs de l’IBS (CEA/Grenoble) viennent d’identifier et caractériser le premier inhibiteur spécifique de MKLP-2, le Paprotrain (PAssanger PROteins TRAnsport INhibitor).

Publié le 10 février 2011

​Pour cela ils ont criblé jusqu’à 8 900 petites molécules pour leur capacité à inhiber la fonction de la protéine MKPL-2. Cet inhibiteur est capable de cibler spécifiquement MKPL-2 dans les cellules, en bloquant la migration du CPC vers le fuseau central, et en provoquant des défauts de la partie finale de la division cellulaire. Le Paprotrain peut être très utile pour comprendre le mécanisme d’action de MKPL-2 dans cette division cellulaire.

Haut de page