Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Entrée du zinc chez le pneumocoque : deux protéines indispensables

Résultat scientifique | Santé & sciences du vivant | Biologie structurale

Entrée du zinc chez le pneumocoque : deux protéines indispensables


​Une équipe de l’IBS (CEA/Grenoble) a montré, chez le pneumocoque, le rôle d’importateur de zinc deux protéines membranaires, AdcAII et son homologue AdcA. Le zinc est un métal indispensable à la vie.

Publié le 5 mars 2012

Toute cellule doit assurer la régulation fine de son transport : l’import fournit le zinc requis pour les fonctions cellulaires et l’export assure la détoxification en cas de concentration trop élevée. En présence de très faible concentration de zinc, les chercheurs ont montré que l’absence simultanée des gènes codant pour ces deux protéines entraîne des modifications morphologiques profondes liées à la division de la bactérie. La croissance de la bactérie, la colonisation par le pneumocoque des voies respiratoires supérieures de la souris et le déclenchement de pneumonie ou de septicémie en sont fortement perturbés. La découverte de ces deux protéines, uniques portes d’entrée du zinc chez le pneumocoque, laisse entrevoir la possibilité d’en perturber la croissance et donc la virulence par des inhibiteurs spécifiques à ces deux transporteurs. Une nouvelle classe d’antibiotique à l’horizon ?

Haut de page