Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Hépatite C : une nouvelle piste vaccinale

Résultat scientifique | Santé & sciences du vivant | Vaccin | Système immunitaire

Hépatite C : une nouvelle piste vaccinale


​Développer un vaccin efficace contre l’hépatite C : tel était l’objectif d’une étude coordonnée par David Klatzmann du laboratoire Immunologie-immunopathologie-immunothérapeutique (CNRS/UPMC/Inserm) et notamment des chercheurs du Service d’immuno-virologie (IMETI, CEA/Fontenay-aux-Roses), et soutenue par l’ANRS.

Publié le 31 août 2011

​Pour la première fois, les chercheurs sont parvenus à produire chez l’animal des anticorps neutralisants à large spectre contre le virus de l’hépatite C. Pour déclencher cette réaction immunitaire, ils ont mis au point une technologie basée sur l’utilisation de « pseudo-particules » virales. Celles-ci miment les particules virales mais ne se multiplient pas in vivo puisqu’elles ne contiennent pas de matériel génétique. La nouveauté de l’étude réside dans l’élaboration de pseudo-particules virales « chimériques », c’est-à-dire construites avec des fragments issus de deux virus différents. Ici, il s’agit d’une pseudo-particule issue d’un rétrovirus de souris recouverte de protéines du VHC. Ces résultats ouvrent la voie à la mise au point d’un vaccin contre l’hépatite C et plus largement, vers une nouvelle technologie pour le développement de vaccins contre d’autres infections (VIH, dengue…).

Haut de page