Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Nouveau concept de thérapie anti-angiogénique et anti-cancéreuse

Résultat scientifique | Santé & sciences du vivant | Cancer

Nouveau concept de thérapie anti-angiogénique et anti-cancéreuse


​Les chercheurs du Laboratoire angiogenèse et physiopathologie vasculaire (iRTSV/CEA Grenoble) ont montré que la protéine TIS11b pourrait être un nouvel agent anticancéreux. L’angiogenèse est le processus de formation de nouveaux capillaires sanguins à partir de vaisseaux pré-existants. Ce processus joue un rôle essentiel dans la croissance tumorale.

Publié le 12 novembre 2010

​Le facteur de croissance des cellules endothéliales vasculaires, le VEGF, et ses récepteurs sont fortement impliqués dans ce processus et participent au contrôle du remodelage vasculaire tumoral. Si les stratégies actuelles visant à neutraliser l’effet du VEGF et de ses récepteurs ont montré une certaine efficacité dans le traitement du cancer du colon, du rein, du poumon et du sein, elles sont encore insuffisantes et les effets secondaires sont multiples. Par conséquent, développer des stratégies anti-VEGF alternatives répond à un besoin médical évident. Les chercheurs ont montré que la protéine TIS11b inhibe l’expression du VEGF en induisant la dégradation de son ARN messager. TIS11b injectée dans des tumeurs pré-établies induit une inhibition de la croissance tumorale associée à une diminution de l’angiogenèse et de l’inflammation. Ces résultats apportent la preuve de concept d’une stratégie anti-cancéreuse multi-cibles novatrice agissant de façon simultanée sur l’angiogenèse et l’inflammation.

Haut de page