Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Nouvelles recombinases dans les génomes de virus bactériens

Résultat scientifique | Santé & sciences du vivant | Biotechnologies

Nouvelles recombinases dans les génomes de virus bactériens


Des chercheurs de l’iBiTec-S (CEA/Saclay) et de l’INRA viennent d’identifier des protéines spécialisées dans le brassage de l’information génétique dans des génomes de bactériophages. Les bactériophages sont les virus bactériens qui peuplent massivement l’ensemble des écosystèmes. Leur étude connaît actuellement un regain d’intérêt car ils participent activement à l’équilibre entre populations bactériennes. Ils constituent des moteurs essentiels de l’évolution des génomes avec des taux de mutations et de recombinaisons très supérieurs à ceux des bactéries.​

Publié le 25 janvier 2011

​Un corollaire de cette capacité à générer de la diversité génétique est que les génomes de bactériophages ont considérablement divergé, limitant notre capacité à déterminer les fonctions associées à leurs gènes. En combinant différentes approches bioinformatiques et des validations in vivo, les chercheurs ont révélé l’existence de nombreuses protéines, nommées recombinases, spécialisées dans le brassage de l’information génétique. Outre l’intérêt de ces nouvelles recombinases pour comprendre les processus évolutifs, leur capacité remarquable à recombiner des séquences d’ADN divergées en fait des outils de biotechnologie particulièrement attractifs.

Haut de page