Actualité | Le CEA

Inauguration de deux bâtiments de recherche sur le solaire à l’Ines

Le bâtiment Lynx 4 de l'Institut national de l'énergie solaire (Ines) est consacré à l’étude et à la caractérisation des modules photovoltaïques. Crédit : CEA
Delphine Batho, Ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie, Geneviève Fioraso, Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et Thierry Repentin, Ministre délégué à la formation professionnelle et à l’apprentissage, se sont rendus, vendredi 1er février, à l’Institut national de l’énergie solaire (Ines), au Bourget-du-Lac en Savoie, pour inaugurer deux bâtiments (Lynx 3 et Lynx 4) consacrés aux modules photovoltaïques et au couplage de l’énergie photovoltaïque au réseau électrique. L’occasion pour les ministres de rencontrer les équipes de l’Ines, centre français de référence dans le domaine du solaire. Bernard Bigot, Administrateur général du CEA et Jean Therme, Directeur de la recherche technologique du CEA étaient présents pour l’occasion.

1 Février 2013

Dans le cadre des Assises de l’énergie, à Grenoble, Delphine Batho, Ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie, Geneviève Fioraso, Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et Thierry Repentin, Ministre délégué à la formation professionnelle et à l’apprentissage étaient en déplacement, vendredi 1er février 2013, au Bourget-du-Lac, en Savoie, pour rencontrer les chercheurs du CEA qui travaillent à l’Institut national de l’énergie solaire (Ines). Reçus pour l’occasion par Bernard Bigot, Administrateur général du CEA et Jean Therme, Directeur de la recherche technologique du CEA, les ministres ont visité les plateformes technologiques de l’Ines. Au programme : découverte des activités photovoltaïques de l’institut : matériau silicium, cellules et modules photovoltaïques, systèmes électriques photovoltaïques, stockage de l’électricité, couplage au réseau et réseaux intelligents, mobilité solaire.

Les ministres ont ensuite inauguré deux bâtiments de l’Ines, Lynx 3, dédié à la recherche sur la mobilité solaire, le stockage et la gestion intelligente de l’énergie et Lynx 4, consacré à l’étude et à la caractérisation des modules photovoltaïques.

Le bâtiment Lynx 4 de l'Institut national de l'énergie solaire est consacré à l’étude et à la caractérisation des modules photovoltaïques. Crédit : CEA

Le bâtiment Lynx 4 de l'Institut national de l'énergie solaire est consacré à l’étude et à la caractérisation des modules photovoltaïques. Crédit : CEA

L’Institut National de l’Energie Solaire (Ines), installé sur le campus de Savoie Technolac, près de Chambéry, développe depuis 5 ans des technologies sur toutes les applications du solaire. Le CEA est l’un des principaux acteurs de la recherche au sein de l’Ines. Son objectif premier est d’innover au service de la filière industrielle française du solaire. Son activité couvre toute la chaîne de la valeur du solaire, depuis les matériaux, les procédés et les équipements jusqu’aux systèmes et au suivi des installations. Elle adresse toutes les technologies du solaire photovoltaïque (silicium, couches minces, organique, CPV), du solaire thermique (basse et haute température) et du solaire passif (Bâtiment Basse Consommation) ainsi que les volets stockage-couplage au réseau et mobilité solaire.

Envoyer cet article par e-mail

* Champ obligatoire