Vous êtes ici : Accueil > Actualités & Communiqués > Les technologies souveraines, une priorité du plan Cybersécurité

Focus | Actualité | Fait marquant | Nouvelles technologies | Institutionnel | Défense &sécurité

Les technologies souveraines, une priorité du plan Cybersécurité


Le 18 janvier 2021, le président de la République, Emmanuel Macron, a annoncé la stratégie nationale pour la cybersécurité. Ce plan, d’un montant total d’1 milliard d’euros, vise à soutenir et stimuler la filière des industries de sécurité et créer un "écosystème de la cybersécurité" en renforçant les liens entre recherche publique et privée, afin d’obtenir de nouvelles technologies souveraines. Il comporte un important programme de recherche, qui sera piloté par le CEA, le CNRS et Inria.​

Publié le 19 février 2021

​Alors que plusieurs centres hospitaliers ont récemment été victimes d'attaques informatiques, Emmanuel Macron a annoncé le stratégie nationale pour la Cybersécurité. Ce plan, qui va mobiliser un milliard d'euros d'ici 2025, s’articule autour de quatre axes principaux :

  • développer l'offre technologique et investir pour rester en pointe ;
  • renforcer les liens entre les acteurs de la filière et s'assurer que tout l'écosystème de la cybersécurité travaille ensemble ;
  • soutenir la demande et promouvoir l’offre existante;
  • développer la formation pour doubler en 5 ans le nombre d’acteurs qui travaillent dans ce domaine.

Le soutien à la recherche et au développement de nouvelles technologies souveraines de cybersécurité va mobiliser dans le cadre de ce plan plus de 500 millions d'euros.

Pour cela, le CEA, le CNRS et Inria se sont vus confier le pilotage d’un "programme et équipements prioritaires de recherche" (PEPR). Ce programme de recherche doit structurer des communautés de recherche et faire émerger des technologies de ruptures bénéficiant à l'ensemble des acteurs français face aux cybermenaces.

Face à l’ampleur du risque cyber et face à des attaquants toujours mieux mieux armés, le CEA s’est doté depuis de nombreuses années d’une stratégie et d’équipes au meilleur niveau mondial pour assurer sa cyberprotection. Il conduit également des travaux de recherche technologique en matière de cybersécurité afin d’aider au développement de la filière industrielle nationale et de soutenir l’essor d’une transition numérique sans risque pour les acteurs économiques et pour les citoyens.

Haut de page