Vous êtes ici : Accueil > Le CEA > Sûreté-Sécurité > La gestion de crise

La gestion de crise

Publié le 15 janvier 2012

​Le CEA met tout en œuvre pour assurer la sécurité et la sûreté de ses installations, ainsi que la protection des travailleurs, du public et de l’environnement. Cependant, le risque zéro n’existe pas. C’est pourquoi le CEA est doté d’un dispositif de gestion de crise, en vue d’être en capacité de faire face à des situations très diverses.


Que fait le CEA en cas de crise majeure ?

La bonne conduite de la gestion d’une crise passe nécessairement par une préparation et une organisation préalable minutieuse. L’organisation nationale de crise mise en place au CEA, conforme aux dispositions réglementaires et aux instructions gouvernementales en vigueur, repose ainsi sur différents acteurs ayant chacun un rôle précis à jouer.

De même, chaque année, des exercices de crise auxquels le CEA participe, sont planifiés en France par les autorités de sûreté, conjointement à la direction de la sécurité civile (DSC), sur des thèmes très diversifiés. Le principal objectif des exercices de crise nucléaire est de tester l’organisation décrite dans les plans d’urgence, d’en vérifier l’efficacité, d’en détecter les dysfonctionnements, de trouver puis mettre en œuvre des pistes d’amélioration et de valider les processus de décision.

Ces simulations assurent également l’entraînement des équipes face à des situation d’urgence (préservation des capacités de réflexion et de jugement, développement de l’aptitude au travail en équipe,…) et sont l’occasion de tester les équipements techniques des centres de crise.