Vous êtes ici : Accueil > Domaines de recherche > Sciences de la matière et de l'Univers

Sciences de la matière et de l'Univers

​​​​

Publié le 14 février 2014

Quelles sont les lois fondamentales gouvernant l’Univers, depuis ses constituants les plus élémentaires jusqu’à ses plus grandes structures ? Quelles sont les propriétés de la matière organisée à l’échelle des nanosciences ? Autant de questions qui animent les chercheurs des sciences de la matière et de l’Univers. Pour y répondre, le CEA mène des recherches fondamentales de pointe, en contribuant notamment au développement et à l’exploitation de nombreux instruments de recherche, reconnus sur le plan international, tels que le télescope spatial Herschel ou encore le LHC.



Nos principaux axes de recherche

Télescope spatial Hubble NASA/ ESA/ STScI © ESA/AOES Medialab
  • Physique théorique
  • Nanosciences
  • Interaction rayonnement – matière (accélérateurs d’électrons et d’ions, lasers ultra-rapides, etc.)
  • Émergence de la complexité (physique statistique)
  • Physique nucléaire
  • Physique des particules
  • Astrophysique
  • Instrumentation pour les grandes expériences de physique (détecteurs, accélérateurs, télescopes, etc.)
  • Cryogénie
  • Modélisation et simulation numérique


Principales unités de recherche travaillant sur les sciences de la matière et de l’Univers

Institut nanosciences et cryogénie (Inac)

Puce localisation GRENOBLE

INAC, institut de recherche fédératif CEA-Université Joseph Fourier, est un acteur majeur de la recherche fondamentale sur les nanosciences et la cryogénie à Grenoble.


Institut rayonnement et matière de Saclay (Iramis)

Puce localisation SACLAY

Partenaire du CNRS, de l’École polytechnique et de l’Ensicaen, l’Iramis mène des recherches fondamentales en nanosciences, sur l’interaction rayonnement – matière, la matière condensée et les systèmes complexes.


Maison de la Simulation

Puce localisation SACLAY

La Maison de la Simulation est un laboratoire regroupant cinq partenaires (CEA, CNRS, Inria, Université Paris-Sud 11 et Université Versailles – Saint Quentin) qui a pour objectif d’accompagner, de soutenir et de stimuler les communautés scientifiques afin de tirer le meilleur parti des supercalculateurs, en particulier déployés dans le cadre national (GENCI) et européen (PRACE).


Institut de recherche sur les lois fondamentales de l'univers (Irfu)

Puce localisation SACLAY

L’Irfu conduit des recherches dans les domaines de la physique des particules, la physique nucléaire, l’astrophysique et toute l’instrumentation associée.


Grand Accélérateur National d'Ions Lourds (Ganil)

Puce localisation CAEN

Le Ganil est un groupement d’intérêt économique (GIE CEA – CNRS), implanté à Caen, consacré à l’accélération d’ions lourds pour la physique nucléaire et d’autres disciplines nécessitant des faisceaux intenses d’ions stables ou radioactifs (radiobiologie, physique atomique, etc.).


Institut de Physique Théorique (IPhT)

Puce localisation SACLAY

Les recherches de l’IPhT ont pour but de mieux comprendre les lois qui régissent l’Univers et son organisation. Elles couvrent presque tous les grands sujets de la physique théorique moderne.


Laboratoire des recherches sur les sciences de la matière (Larsim)

Puce localisation SACLAY

Le Larsim étudie et cherche à faire comprendre les enjeux des recherches de pointe qui sont menées sur le centre CEA de Saclay et plus largement sur le plateau de Saclay, surtout lorsque celles-ci suscitent des interrogations ou des inquiétudes.