Vous êtes ici : Accueil > Découvrir les métiers scientif ... > Chargé de l'exploitation d'un réacteur

Métier | Exploitation | Energies | Réacteurs nucléaires | Energie nucléaire


Chargé de l'exploitation d'un réacteur

Publié le 5 septembre 2019
Le chargé d'exploitation est présent dans tous les réacteurs nucléaires, qui nécessitent une surveillance continue. Il dirige une équipe composée d’un conducteur de pile, d’un expérimentateur, de conducteurs de machines (les générateurs de vapeur et la turbine électrogénératrice), de conducteurs de tableaux et de rondiers.

Vos missions

  • Veiller au bon fonctionnement de l’installation en contrôlant ses paramètres, en effectuant des rondes et en organisant des mesures physiques ponctuelles.
  • Intervenir lorsque surviennent des anomalies
  • Superviser des opérations de jouvence sur des dispositifs.
  • Organiser et coordonner les équipes de quart qui se succèdent.
  • Thésauriser les savoir-faire : mettre en fiche des procédures aussi bien pour éviter que les dysfonctionnements ne se reproduisent que pour faciliter une future intervention
  • Elaborer de nouvelles consignes et procédures d’exploitation
  • Affiner les règles de sûreté, en collaboration avec les spécialistes compétents, et garantir l’assurance de la qualité.




Au quotidien

Chef de quart, vous superviserez la conduite du réacteur avec pour mission principale la manoeuvre des barres de contrôle, en fonction des besoins de l’expérience. Vous serez responsable de votre équipe, déciderez et commanderez toutes les opérations nécessaires en fonction des recommandations de l’ingénieur d’exploitation, dans le respect des règles de sécurité et de sûreté. Vous organiserez également le planning des tâches et le programme de formation de chacun de ses membres. Enfin, lors du passage de témoin entre deux équipes, vous transmettrez à votre successeur les consignes et informations sur l’état de l’installation, en présence des membres de son équipe.

Les équipiers de quart travaillent à des horaires normaux, sauf sur les grandes installations où ils sont organisés en trois services de huit heures par jour.


Nous sommes des généralistes.
En cas d’incident ou de dysfonctionnement, nous devons rapidement mettre l’installation
en sécurité et être capable de cerner
le problème pour solliciter l’intervention d’un spécialiste (électricien, électronicien, etc). "
Francis
VidéoRéacteurs nucléaires de recherche, physique des réacteurs