Vous êtes ici : Accueil > Découvrir les métiers scientif ... > Technicien chimiste en recyclage des combustibles

Métier | Exploitation | Energies | Cycle du combustible | Chimie


Technicien chimiste en recyclage des combustibles

Publié le 5 septembre 2019
Pour mener à bien ses recherches et développements pour le parc nucléaire français, le CEA s’appuie sur de nombreuses installations nucléaires de base. Celles-ci accueillent des matières radioactives et/ou irradiantes et sont dotées de plusieurs barrières de confinement et de dispositifs pour limiter les risques. Techniciens comme chercheurs manipulent les éléments radioactifs en boîtes à gants ou cellules blindées. 

​Vos missions

  • Gérer les matières nucléaires.
  • Réaliser des mesures radiologiques.
  • Mener à bien des expérimentations et exploiter ces données.
  • Adapter, valider et qualifier de nouvelles méthodes.
  • Maintenir l’installation et ses moyens de mesure en conditions opérationnelles et sûres.



Au quotidien

Le traitement des combustibles irradiés, et des déchets radioactifs générés, demande de nombreuses opérations, toutes menées par téléopération dans des cellules blindées. Il faut une très bonne dextérité pour faire de la chimie grâce à deux bras armés chacun d’une pince, derrière une vitre d’un mètre d’épaisseur dopée au plomb ! Chaque essai peut prendre plus de huit heures, les équipes travaillent donc souvent en 3x8. 


Préparer un essai peut prendre des mois : il est d’abord répété en inactif
à l’extérieur du caisson, pour vérifier qu’il peut être conduit jusqu’au bout
en téléopération. Puis il faut le mener à bien. Dernière étape : nettoyer la cellule, ce qui peut prendre autant de temps
que l’essai lui-même ! "
Patrick,
Bac scientifique.


Zoom sur Atalante

Dosage potentiométrique d'uranium sous hotte
Dosage potentiométrique d'uranium sous hotte. © S.Le Couster/CEA

Atalante est la plus importante installation nucléaire au monde pour la R&D en chimie des actinides (éléments radioactifs issus des réactions de fission au cœur des réacteurs). Elle comporte 17 laboratoires équipés de 250 boîtes à gants et neuf chaînes de caissons blindés.
Compétences
  • Mesure physique nucléaire
  • Téléopération et robotique