You are here : Home > Funding & TTO > International > Neuroconsc

Europe | International


Converging Criteria for Consciousness: Using neuroimaging methods to characterize subliminal and conscious processing

NEUROCONSC

Stanislas Dehaene, vise à trouver, grâce au projet NEUROCONSC, les limites du traitement subliminal de l'information, le but étant de clarifier les mécanismes cérébraux du traitement conscient et d'ouvrir la voie à des études d'intervention clinique chez des patients souffrant de troubles de la conscience. 

Financement européen: European Research Council (ERC) Advanced Grant

ERC-2009-AdG

Published on 1 July 2010

Présentation 

NEUROCONSC a pour but de trouver les limites du traitement subliminal de l'information et à clarifier la fonction et l'architecture cérébrale sous-jacente au traitement conscient chez les adultes, les nourrissons, les patients et les primates non humains.
(1) Des tests expérimentaux applicables aux organismes non verbaux, qui peuvent révéler des signatures comportementales et cérébrales du traitement conscient, seront conçus. Ces tests, respectivement appelés extraction de règles et collision centrale, comprennent chacun une composante sensorielle automatique et une composante centrale supposée nécessiter un accès conscient.
(2) En utilisant ces tests, les signatures cérébrales du traitement non conscient et conscient seront identifiées à l'aide de techniques de neuroimagerie (ERP, MEG, IRMf, enregistrements intracrâniens) chez des adultes humains normaux. Pour valider cette approche, nous manipulerons la perceptibilité du stimulus (masquage), l'attention (distraction par une autre tâche) et la vigilance (sommeil et anesthésie).
(3) L'approche sera ensuite étendue aux adultes atteints de lésions cérébrales avec coma, état végétatif persistant ou conscience minimale, afin de détecter un traitement résiduel et d'obtenir des prédicteurs de récupération. Des systèmes informatiques seront conçus pour extraire les signatures de traitements conscients en temps réel.
(4) La première apparition de ces signatures au cours de l'enfance sera également examinée. 
(5) L'activation de l'IRMf chez le singe sera enfin mesurée au cours des mêmes tests, permettant ainsi une comparaison directe des signatures simiesques et humaines du traitement conscient. Les effets de l'anesthésie sur la perte de ces signatures ainsi que le potentiel impact bénéfique de la stimulation thalamique sur leur restauration seront étudiés.
Cette recherche clarifiera les mécanismes cérébraux du traitement conscient, éclairera leur ontogénie et leur phylogénie, et ouvrira la voie à des études d'intervention clinique chez des patients souffrant de troubles de la conscience. 




Durée du projet

5 ans
Subvention

2,5 millions €

​Nombre de partenaires

1

Date de démarrage​

01 juillet 2010


Chercheur : Stanislas Dehaene

Contact :  Stanislas Dehaene

Numéro d'agrément : 249830

A propos des ERC Advanced Grants (adG)

Les ERC Advanced Grants permettent à des chercheurs exceptionnels à la réputation établie, quels que soient leur nationalité et leurs âges, de mener des projets novateurs à haut risque qui ouvrent de nouvelles voies dans leur discipline de spécialisation ou dans d'autres domaines.

Ces subventions sont destinées aux chercheurs qui ont déjà fait leurs preuves en tant qu'éminents chercheurs indépendants.

Il n'y a ni critère de nationalité, ni d'âge : les candidats doivent être indépendants sur le plan scientifique, faire état d'un parcours de recherche récent et d'un profil qui leur confèrent un statut de leaders dans leur(s) domaine(s) de spécialisation.

https://erc.europa.eu/