You are here : Home > Funding & TTO > International > PHOTPROT

Europe | European & international partnerships | Photosynthesis | Microscope


The Dynamic Protein Matrix in Photosynthesis: From Disorder to Life

PHOTPROT

Avec le projet PHOTPROT, Bruno Robert et Rienk Van Grondelle visent à étudier le rôle de la dynamique de la matrice protéique dans les processus photosynthétiques. Pour cela, ils seront amenés à développer des approches biophysiques de pointe et de nouvelles techniques spectroscopiques. Parmi celles-ci, une méthode capable d'extraire des images à très haute résolution à partir d'images obtenues par microscopie de fluorescence confocale classique.  

Financement européen: European Research Council (ERC) Advanced Grant

ERC-2010-AdG_20100224


Published on 1 February 2011

Présentation 

Dans la photosynthèse, la lumière solaire est collectée par une antenne, l'énergie est transférée au centre de réaction photosynthétique où une séparation de charge se produit. Ces processus se produisent sur une échelle de temps ultra-rapide et conduisent à un produit stable. L'appareil photosynthétique est constitué d'un ensemble complexe de pigments-protéines qui effectuent ces processus délicats avec une efficacité quantique proche de 1. Les protéines sont intrinsèquement désordonnées avec une dynamique rapide, de la femtoseconde à la seconde. Dans ce projet, le PI souhaite explorer comment cette matrice protéique dynamique facilite ou peut-être même conduit les événements primaires de la photosynthèse. Avec son co-chercheur Bruno Robert, le PI prévoit d'étudier quatre aspects de la façon dont la matrice protéique peut affecter cet important processus biologique. 1- Nous étudierons si la séparation de charge dans le Photosystème 2 se produit le long de plusieurs voies, en fonction de la réalisation du désordre. 2- Nous étudierons le rôle possible de la cohérence quantique dans la séparation de charges dans le Photosystème 2. 3- Nous étudierons comment la matrice protéique dynamique stabilise, peut-être même activement, la séparation de charge précoce. 4 – Nous tenterons de découvrir comment les transitions fonctionnelles des protéines photosynthétiques sont couplées à des changements conformationnels. Ce projet combine un certain nombre d'approches biophysiques de pointe et vise en outre à développer de nouvelles techniques: spectroscopie électronique bidimensionnelle et spectroscopie de résonance des ondes plasmoniques. Le résultat final offrira une vue unique sur la façon dont la physique de la matière protéique se manifeste en biologie. 


Durée du projet

6 ans

Subvention

€ 2 864 400

​Nombre de partenaires

3

Date de démarrage​

01 février 2011


Chercheur : Bruno Robert

Contact : bruno.robert@cea.fr

Numéro d'agrément : 267333

ERC POC liée à ce projet : SUPER-RESOL


A propos des ERC Advanced Grants (ADG) 

Les ERC Advanced Grants permettent à des chercheurs exceptionnels à la réputation établie, quels que soient leur nationalité et leurs âges, de mener des projets novateurs à haut risque qui ouvrent de nouvelles voies dans leur discipline de spécialisation ou dans d'autres domaines.

Ces subventions sont destinées aux chercheurs qui ont déjà fait leurs preuves en tant qu'éminents chercheurs indépendants.

Il n'y a ni critère de nationalité, ni d'âge : les candidats doivent être indépendants sur le plan scientifique, faire état d'un parcours de recherche récent et d'un profil qui leur confèrent un statut de leaders dans leur(s) domaine(s) de spécialisation.

https://erc.europa.eu/