Vous êtes ici : Accueil > Domaines de recherche > L'essentiel sur les biocarburants

Les recherches du CEA sur | Energies | Energies renouvelables | Biocarburants


Les recherches du CEA sur...

Les biocarburants

Publié le 20 août 2015

​Le CEA conduit des recherches actives dans le domaine des biocarburants de 2e et 3e génération, en lien avec les acteurs académiques et industriels du domaine.

​Biocarburants de deuxième génération

Le CEA privilégie la voie thermochimique pour produire du diesel ou du kérosène à partir de matières premières végétales non nécessaires aux usages alimentaires et industriels : résidus forestiers, feuilles, tiges, déchets verts, etc.

Les chercheurs développent des "briques technologiques" qui sont proposées aux industriels français se développant sur ce marché prometteur. En parallèle, il pilote ou participe à des projets de démonstrateurs qui lui permettent de valider ces briques technologiques et d'acquérir des connaissances utiles dans les étapes d'industrialisation des procédés et de distribution des produits.


BioTfuel,
un démonstrateur de recherche

Le CEA travaille sur un projet de prototype de briques technologiques aux côtés de plusieurs acteurs (Sofiproteol, l’IFPEN, Axens, Total). Baptisé BioTfuel, ce projet vise à mettre au point les éléments d’une chaîne de conversion de biomasse additionnée de résidus pétroliers pour la synthèse de diesel et de kérosène. La chaîne pilote de torréfaction, installée en Picardie, sera capable de traiter environ trois tonnes par heure.
Le démonstrateur de gazéification sera réalisé sur l'un des sites de Total, à une échelle très éloignée d’une infrastructure industrielle. Il permettra de développer des licences pour des unités de production produisant 200 000 à 300 000 litres de biocarburants par an.

Syndièse

Le CEA pilote le projet Syndièse, dont la première phase consiste à développer une technologie innovante de transformation de la biomasse en un gaz de synthèse (Biomass to Syngas), avant sa conversion en biocarburant. Cette première étape a été concrétisée par la réalisation d'une plateforme technologique de prétraitement de la biomasse dans le périmètre de la future zone interdépartementale à Bure-Saudron (Meuse/Haute-Marne). Inaugurée le 6 octobre 2014, elle est destinée à valider les technologies développées par le CEA, dans le cadre de sa collaboration avec le groupe Air Liquide.



Biocarburants de troisième génération

Dans une même logique de non concurrence avec les cultures alimentaires, les scientifiques du CEA mènent des recherches fondamentales, à plus long terme, sur les biocarburants de 3e génération, élaborés à partir de micro-algues à fort potentiel énergétique.

Les recherches du CEA portent sur deux grandes voies :

  • explorer les capacités des micro-organismes à produire de l'hydrogène ou des composés carbonés énergétiques (lipides, éthanol…) ;
  • étudier certains mécanismes du vivant, comme la photosynthèse ou l'hydrogénase, pour favoriser le développement de nouveaux procédés de production d'hydrogène ou de fonctionnement des piles à combustible.


HélioBiotec,
une plateforme technologique

Pour mener à bien ces études sur les microalgues, le CEA s'appuie notamment sur la nouvelle plateforme technologique HélioBiotec, inaugurée en 2011.
Développée à Cadarache avec la société Fermentalg, cette plateforme a reçu le soutien d'OSEO et a permis le lancement d'un projet européen d'envergure autour de l'exploitation industrielle des micro-algues (EIMA).




AnimationLes biocarburants de 2e générationAfficher en plein écran

VidéoLes recherches sur les bioénergies au CEA


Galerie Photo

Vue générale du laboratoire de bioénergie et biotechnologie des bactéries et micro-algues. © G.Lesénéchal/CEA
Vue générale du laboratoire de bioénergie et biotechnologie des bactéries et micro-algues.
© G.Lesénéchal/CEA

Retrouvez l'intégralité du reportage "La plateforme biotechnologies HelioBiotec" dans la médiathèque.


Haut de page