Vous êtes ici : Accueil > Découvrir les métiers scientif ... > Ingénieur en simulation numérique

Métier | Electronique | Informatique | Mathématiques


Ingénieur en simulation numérique

Publié le 5 septembre 2019
L'ingénieur en simulation numérique développe des logiciels de simulation numérique, pour permettre à des physiciens chercheurs de résoudre des problèmes scientifiques. Le but est de comprendre ces problèmes et de les décliner en équations mathématiques.

Vos missions

  • Comprendre des problèmes scientifiques dans le but de les décliner en équations mathématiques.
  • Développer des logiciels de simulation numérique qui permettront de résoudre ses problèmes.
  • Elaborer et tester des codes de calcul.



Au quotidien

En permettant d’atteindre des niveaux inégalés de simulation et de modélisation des phénomènes les plus complexes, les supercalculateurs s’imposent comme des outils essentiels de recherche et d’innovation. Votre mission sera de développer des logiciels de simulation numérique qui, mis à disposition d’autres physiciens chercheurs, leur permettront de résoudre les problèmes scientifiques auxquels ils sont confrontés. Le but est de comprendre ces problèmes et de les décliner en équations mathématiques. Parfois, s’ils ne peuvent être traités globalement, vous devrez les découper en plusieurs parties, en espace-temps. Vous aurez ensuite en charge l’élaboration et le test des codes de calcul.

La demande se développe dans de nombreux domaines : physique, chimie, biologie, environnement, sûreté, défense, climat, nanosciences, etc...

La voie de la simulation numérique exige de solides compétences en physique, en mathématiques appliquées et en informatique.



Tout ce que l’on apprend au collège et au lycée, effectuer des calculs de dérivées ou d’intégrales, résoudre des équations, c’est mon quotidien. Car, lorsque l’on veut étudier un phénomène physique, on doit d’abord le décrire sous forme d’équations puis appliquer des méthodes numériques pour les résoudre. "
Mireille
VidéoLa simulation numérique : Emeric Falize


VidéoLa simulation numérique : Lydie Grospellier