Vous êtes ici : Accueil > Découvrir les métiers scientif ... > Ingénieur nanomatériaux pour batteries

Métier | Electronique | Informatique | Mathématiques | Matériaux | Batteries


Ingénieur nanomatériaux pour batteries

Publié le 5 septembre 2019
L’apport des nanomatériaux et des matériaux nanostructurés est stratégique dans le domaine de l’énergie. L’ingénieur-chercheur en synthèse et mise en oeuvre de nano-objets participe à ces recherches.

Vos missions

  • Synthétiser les nano-objets (nanopoudres, nanofils, nanotubes…). 
  • Les fonctionnaliser et les intégrer dans des dispositifs (capteurs, piles à combustible, composants pour énergie solaire, etc.). 
  • Réaliser la caractérisation microstructurale et de valeur d’usage.



Au quotidien

En utilisant des nanopoudres, des éléments comme les membranes de piles à combustible ou les électrodes de batteries deviennent plus résistants mécaniquement, chimiquement et thermiquement.

Le protocole de fabrication est toujours le même : les ingrédients solides sont mixés et portés à haute température pour interagir. La poudre obtenue est mélangée à un polymère pour former une sorte d’encre qui, étalée sur le collecteur, devient une électrode de batterie.



Les batteries lithium-ion ont de multiples applications. Les études de recherche et développement de matériaux innovants pour ces composants sont orientées
en fonction du cahier des charges
du client. "
Lise,
Ingénieur INPG.


VidéoLaboratoire d'innovation pour les technologies des énergies nouvelles (Liten)





Vous avez dit nano ? 


Le comportement des objets dépend de leur taille. À l’échelle nanométrique, leur surface est immense par rapport à leur volume ; il faut tirer parti de ce phénomène pour améliorer les échanges, l’adhérence ou certaines réactions chimiques.
Compétences
  • Chimie des nanomatériaux
  • Nanofabrication
  • Fonctionnalisation et intégration des nanomatériaux
  • Caractérisation des nanoparticules