Vous êtes ici : Accueil > Découvrir les métiers scientif ... > Ingénieur mécatronicien

Métier | Electronique | Informatique | Mathématiques | Mécatronique | Nouvelles technologies | Robotique


Ingénieur mécatronicien

Publié le 5 septembre 2019
L’ingénieur-chercheur en mécatronique travaille en collaboration avec des partenaires internes ou externes pour concevoir et développer des robots. Il peut aussi être amené à proposer des solutions suite à l’expression d’un nouveau besoin autour d’un matériel existant.

Vos missions

  • Mettre en place et utiliser des modèles mathématiques pour réaliser et optimiser les dispositifs à développer. 
  • Réaliser la conception d’ensemble et détaillée des dispositifs à l’aide d’outils logiciels adaptés (CAO). 
  • Coordonner la réalisation et l’intégration des éléments que vous avez conçus. 
  • Superviser les essais de validation des performances des systèmes que vous avez développés et synthétiser les résultats.



Au quotidien

Un système mécatronique, c’est un système intelligent au carrefour de la mécanique, de l’électronique et de l’informatique.

Le CEA est souvent sollicité pour développer des systèmes de téléopération en milieux « hostiles », spécifiques au nucléaire, comme le coeur des réacteurs, les tokamaks* ou les cellules « chaudes » où sont étudiés combustibles, déchets et matériaux irradiés. Ces systèmes sont aussi utilisés dans l’industrie, pour optimiser les process automobiles, par exemple.



Je travaille sur de nouvelles manières de commander une machine. L’interface haptique, qui exploite le sens du toucher, m’intéresse particulièrement. En voiture, par exemple, la vision et l’audition sont saturées, alors que les autres sens ne sont pas sollicités. Je suis en train de concevoir un bouton pour une future commande centralisée pour la climatisation, le GPS, la musique… que l’on pourrait utiliser sans regarder, en ressentant des sensations différentes – ça freine, ça vibre, c’est plus ou moins résistant… – pour reconnaître au toucher la fonction sélectionnée. "
José
Doctorat en mécanique.
VidéoLa réalité virtuelle : quelles applications ?





Mecatronic-exosquelette-20180504-002-BD.jpg
Dépôt chimique sous vide associant vapeur liquide solide ou Vapor-Liquid-Solid Chemical Vapor Deposition (CVD / VLS) © P.Avavian/CEA

L’expertise des chercheurs trouve de nombreuses applications pour l’aide aux personnes handicapées : bras articulés, systèmes d’assistance pour récupérer des fonctions motrices, interfaces tactiles pour malvoyants.
Compétences
  • CAO et méthodologie
  • Automatisme contrôle-commande
  • Génie mécanique et ingénierie
  • Instrumentation embarquée

* Tokamak

Enceinte d’étude des plasmas, en vue de la production d’énergie par fusion nucléaire.