Vous êtes ici : Accueil > Actualités > NeuroSpin

Dossier de presse | Cerveau | Imagerie médicale | IRM

PublicationNeuroSpin

Dossier de presse – Parution : 10 octobre 2013

NeuroSpin, centre de neuro-imagerie cérébrale par résonance magnétique nucléaire (IRM) en champ intense, est une grande infrastructure de recherche visant à repousser les limites actuelles de l'imagerie cérébrale. Les performances atteintes offriront la possibilité d'observer le cerveau et ses pathologies avec une précision encore plus fine, à une échelle plus représentative des phénomènes, cellulaires et moléculaires, qui l'animent.

Les méthodes de neuro-imagerie, non traumatiques comme l'IRM (Imagerie par Résonance Magnétique), n'interfèrent pas avec la fonction cérébrale et permettent d'étudier le cerveau humain, chez des patients et des volontaires sains. Pourtant l'IRM est loin d'avoir atteint ses limites : en augmentant le champ magnétique des aimants on peut espérer gagner un facteur 5 à 10 dans la précision spatiale ou temporelle des images. On pourrait ainsi étudier le fonctionnement du cerveau à l'échelle de quelques centaines ou milliers de neurones (et non plus de millions), une échelle intermédiaire où se cache peut-être un « code neural » comme il existe un code génétique.

Alors que les scanners IRM médicaux atteignent généralement une puissance de 1,5 tesla1(T) (30 000 fois le champ magnétique terrestre), NeuroSpin rassemble plusieurs aimants à très haut champ, respectivement de 3,7 et 11,7 T, ce dernier étant en phase de mise au point (installation en 2014). Ces équipements permettent d'obtenir une sensibilité bien supérieure à celle des IRM « standards » opérant à 1,5 T.

Un aimant de 17 T. fonctionne également, pour des études sur le petit animal.

La réunion de ces équipements tient à l'originalité de la situation de NeuroSpin au CEA, qui rassemble en un même lieu acteurs méthodologiques et neurobiologistes du plus haut niveau.

Pour relever les défis actuels de l'imagerie cérébrale, un dialogue permanent entre ceux qui développent et ceux qui utilisent ces instruments est indispensable. C'est précisément sur cette conjugaison de savoir-faire et de cultures et compétences différentes et complémentaires, de chercheurs, d'ingénieurs, de médecins, de techniciens, publics et privés, que reposent le fondement et l'originalité de NeuroSpin.

Haut de page

A lire aussi