Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Visite du bureau scientifique du DOE

International | Physique nucléaire | Fusion nucléaire

Visite du bureau scientifique du DOE


​​La physique nucléaire à haute énergie et la fusion nucléaire furent au cœur de la visite d'une délégation du département de l'énergie des Etats-Unis (DOE) au CEA. L'occasion notamment de formaliser la collaboration sur le futur collisionneur électrons-ions américain EIC, dont la construction débutera en 2025 au Brookhaven National Laboratory.

Publié le 15 novembre 2023

Forts d'une collaboration historique, le département de l'énergie des Etats-Unis (DOE) et le CEA renforcent leur partenariat dans les domaines de la physique nucléaire à haute énergie et de la fusion nucléaire.

A l'issue d'une visite du CEA-Irfu le 13 novembre, la directrice du bureau scientifique du DOE, Asmeret Asefaw Berhe, et la directrice de la recherche fondamentale du CEA, Anne-Isabelle Etienvre, ont signé une déclaration d'intérêt sur leur coopération dans le développement et l'exploitation du futur collisionneur électron-ion EIC qui sera construit en 2025 au Brookhaven National Laboratory (Etat de New York). 



La collaboration porte sur la R&D, la conception et la construction d'une partie des accélérateurs et des détecteurs. Elle inclut également la participation du personnel scientifique et technique des laboratoires nationaux du DOE et de l'Irfu aux projets de physique nucléaire. L'EIC devra permettre de réaliser des avancées fondamentales, notamment sur les premiers instants de l'univers, la masse et le spin du nucléon, et l'arrangement des quarks et des gluons à l'intérieur des nucléons. Il succèdera au collisionneur électron-proton HERA (1992 et 2007) avec une intensité de faisceaux jusqu'à 1000 fois supérieure.


La délégation du bureau scientifique du DOE s'est ensuite rendue le 14 novembre à Cadarache pour rencontrer ses partenaires du CEA-IRFM et faire le point sur leurs six projets communs dans le domaine de la fusion nucléaire : fourniture de systèmes de mesure poru les études de transport et de confinement du plasma ; interaction plasma-paroi ; efficacité du chauffage thermique.

Pendant la visite du tokamak West, la directrice du bureau scientifique du DOE a pu échanger avec le personnel américain en mission sur le site. Les discussions ont ensuite porté sur l'importance de West dans la stratégie américaine, et sur la nécessité de renforcer la collaboration dans les domaines de l'opération des plasmas sur des temps longs et de l'extraction de la chaleur en environnement tungstène. ​





Haut de page